Faire soi-même sa peinture et son enduit naturel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Faire soi-même sa peinture et son enduit naturel

Message  Le Taulier le Mer 24 Mar - 14:05

Je recopie un article trouvé ailleurs, dès que j'ai retrouvé les sources je les citerai !
Voici donc un article avec tout ce qu'il faut pour fabriquer soi-même sa peinture et son enduit à base de produits naturels et non toxiques. Idéal pour tout le monde donc, en particulier les chambres de bébés, d'asthmatiques, d'allergiques, et pour la planète
Si c'est pas beau tout ça !


Introduction

Les recettes données ici sont relativement moins chères que les peintures prêtes à l'emploi du type laquée ou satinée, et infiniment moins onéreuses que les peintures à effet de type "murs d'autrefois", dont les prix, dûs à l'effet de mode, sont prohibitifs.
Les peintures du marché, prêtes à l'emploi, sont un cocktail de dérivés chimiques du pétrole. Quel peintre professionnel ou amateur n'a jamais eu un mal de tête à étaler sur les murs ces produits chimiques ?
L'application de ces peintures devient un calvaire dans les pièces chauffées ou en plein été. D'autant que ces substances toxiques lors de leur application ne deviennent pas inoffensives une fois sèches.
De plus, nous vous donnons en bas de cette page les adresses des rares revendeurs qui proposent encore des pigments naturels, ceux qui donnent tant de charmes aux villes méditerranéennes et aux fresques anciennes.



Produits naturels de base

Avec les constituants ci-dessous, il est possible d'obtenir toutes les peintures de base et toutes les colles :

  • Les liants : caséine (complexe protéique constituant l'essentiel des fromages, utilisée dans l'industrie papetière) ; silicate de soude, chaux aérienne éteinte (CAEB) ou chaux grasse (à ne pas confondre avec la chaux hydraulique qui s'apparente à du ciment et dont la prise est rapide. La chaux aérienne se vend en pâte ou en poudre sous forme de sac de 25 Kg, moins cher).
  • Les adjuvants : alun, borax, kieselgur (silice pulvérulente formée de débris de coquilles fossiles et de diatomées), kaolin (argile blanche réfractaire et friable utilisée pour les céramiques et porcelaines).
  • Les diluants : essence balsamique de térébenthine, essences d'écorces d'agrumes.
  • Les pigments : d'origine minérale, végétale et animale.
  • Les huiles : huile de lin, huile de tournesol.
  • Les résines et cires : résine de dammar (issue d'un arbre de Malaisie), gomme laque (substance résineuse utilisée dans les vernis et produite par une cochenille d'Inde), cire de carnauba (issue d'un palmier du Brésil), colophane (résine tirée de la distillation de la térébenthine et utilisée pour enduire les archers de violons), cire d'abeille.
Les pigments les plus connus sont les ocres (autrefois exploitées en France dans une vingtaine de régions) qui sont des argiles riches en oxydes de fer, qui vont du jaune clair au rouge brique.
Les autres couleurs dénotent la présence de manganèse (terre de Sienne et d'Ombre) ou de cuivre (terres vertes). Selon qu'elles s'utilisent crues ou calcinées, on élargit la gamme jusqu'à des bruns chaleureux ou sombres. Seuls trois sites d'extraction subsistent en France, avec des volumes de productions très réduits : les Ardennes pour la terre de Sienne, le Vaucluse et la Puisaye (Morvan) pour les ocres.

Contrairement aux pigments de synthèse, ces terres colorantes sont stables aux ultraviolets et ne posent pas de problèmes de toxicité (certains produits du commerce contiennent eux des métaux lourds toxiques comme le chrome, le cadmium, le titane ...).
Leur pouvoir colorant est certes nettement inférieur à celui des oxydes métalliques mais leur prix est plus bas et leurs teintes plus chaleureuses.
Bien sûr, vous n'y trouverez pas toutes les nuances ni les couleurs vives et brillantes des laques modernes, mais le résultat ne vous décevra pas ! Notamment avec la chaux aérienne, le liant idéal, qui laisse respirer le support et permet de nombreuses possibilités de rendu en intérieur ou extérieur. Même chose pour les laits de chaux dont les rendus sont eux aussi d'une grande diversité , de la patine très délayée et transparente au badigeon plus épais.



Comment les utiliser ?

Faire soi-même un véritable enduit traditionnel à la chaux est une aventure qu'il vaut mieux ne pas tenter sans s'être solidement documenté. Plutôt que de les teinter dans la masse, on appliquera les terres colorantes dans un lait de chaux très dilué ou même directement sur la couche de finition, à sec ou avant qu'elle n'aie fait sa prise, ce qui permet d'obtenir des couleurs plus vives.
C'est cette technique qui a donné son nom à la fresque, littéralement "peindre sur un enduit frais".

Faire les mélanges à la chaux dans un seau et avec un mélangeur à peinture à fixer sur une perceuse, pour remuer régulièrement, afin d'éviter que les terres colorantes ne se déposent au fond.
N'oubliez pas de bien humidifier le support avant de passer le badigeon. Utilisez une brosse à poils de soie car les poils synthétiques ne retiennent pas la chaux.


- L'école d'Avignon propose des stages de trois jours sur les peintures à la chaux pour les bricoleurs avertis. Cette école est à l'origine du livre de référence Techniques et pratiques de la chaux.

http://www.ecole-avignon.com/

- JC Misset propose des stages de cinq jours pour personnes motivées sur la peinture décorative avec les techniques naturelles (21450 Billy-les-Chanceaux, 03.80.96.55.57)

- L'association Terres et Couleurs publie un petit périodique du même nom (4 Eur) et des hors séries (4,60 Eur) dont l'un est consacré à l'ocre ainsi qu'un petit livre de recettes "secrets d'atelier" (5,30 Eur).
13 rue Hérold 75001 Paris, tél/fax 01 42 21 88 77
http://www.terresetcouleurs.com/


Recettes


Peinture à la caséine

Dissoudre 15 grammes de borax dans une demie-tasse d'eau.
Y ajouter 250 grammes de fromage blanc maigre. Laisser reposer une heure.
Pendant ce temps, mélanger de la craie en poudre à de l'eau pour en obtenir une bouillie liquide. Répartir cette bouillie dans trois verres et y ajouter des pigments.

Après une heure de repos, mélanger la bouillie colorée à la même quantité de mélange fromage blanc et borax.
La peinture est terminée. Elle doit être utilisée rapidement car elle se fluidifie et ne se conserve que trois jours.


Lasures à la bière

La bière, mélangée à des pigments, sert de base à la préparation de ces lasures.
Dissoudre 40 à 50 grammes de pigments dans un demi-litre de bière : commencer par mélanger par brassage le pigment avec un peu de bière pour obtenir une bouillie épaisse.
Diluer ensuite la bouillie jusqu'à ce qu'elle soit assez liquide pour être appliquée.


Détrempe à l'oeuf


La détrempe est une couleur délayée dans de l'eau additionnée à un agglutinant (colle, oeuf, goume).
Utiliser 2 volumes de jaune d'oeuf, 3 volumes de miel, 1 volume de vernis à l'huile de lin, 1/4 de volume de savon.
Mélanger le jaune d'oeuf, l'huile et le miel en battant avec un pinceau à poils courts. Passer de temps en temps avec le pinceau sur un morceau de savon de Marseille jusqu'à obtention d'une émulsion ayant la couleur de la crème.
On peut y ajouter des pigments à la craie ou de diverses couleurs.

Badigeon de chaux simple (recette 1)

1 kg de chaux aérienne, 10 litres d'eau, 200g maximum de terres colorantes.

Badigeon de chaux à la colle (recette 2)

Voici la recette d'un peintre professionnel qui fabrique lui-même sa peinture à l'eau (très bon marché !) :

Ingrédients :


  • 20 kg de chaux aérienne pour faire du badigeon
    (peut servir même en extérieur : mur, façade ...)

  • Colorant en poudre à doser selon le choix de la couleur (faire des essais, puis préparer suffisamment de peinture pour toutes les couches à réaliser)
  • Au minimum 1 litre de résine liquide, marque Sicalatex ou Rhodocine (ressemble à du lait). On peut mettre aussi de la colle à papier peint qui est bien moins chère.
  • Eau
Préparation : Mélanger le tout pour obtenir la consistance d'une pâte à crèpes.
Application : Utiliser une brosse à tapissier ou une brosse à papier peint. L'aspect obtenu est mat, légèrement granuleux.
Variante : Possibilité d'utiliser de l'enduit à l'eau et du colorant. Etaler au couteau à enduire puis cirer ou vernir (mat ou satiné).

Badigeon de chaux au lait (meilleure adhérence)

1 litre de lait écrémé, 200g de chaux aérienne, 120g d'huile de lin, 2,5 kg de blanc de Meudon ou d'Espagne.
Le blanc de Meudon ou d'Espagne est une craie blanche qui donne un peu de velouté. On peut remplacer la craie par des pigments, mais pas plus de 130 grammes.

Peinture aux patates


1 kg de pommes de terre, 2 kg de blanc de Meudon ou d'Espagne, 200g maximum de pigments.
Cuire à l'eau les pommes de terre, les peler, les délayer dans 4 litres d'eau chaude, éliminer les grumeaux à l'aide d'un tamis. Ajouter le blanc détrempé dans 4 autres litres d'eau et éventuellement la terre colorante de votre choix.
Cela donne un badigeon très adhérant sur le plâtre, la brique et le bois.



Où trouver ces produits ?

Vous pouvez acheter directement des peintures prêtes à l'emploi ou à mélanger à des pigments colorés (ainsi que des lasures, laques, vitrificateurs et glacis écologiques) sur http://www.ideesmaison.com/Decorer/Les-murs/Peinture/Faire-soi-meme-ses-peintures-et-enduits-naturels-1-2.html

Vous trouverez également les produits de base sur La Marchande De Couleurs http://www.lamarchandecouleurs.com/ et voici le lien pour d'autres adresses : http://www.terresetcouleurs.com/adresses.html

Bons travaux écolos !!

_______________
"No God. No King. Only Man."
avatar
Le Taulier
Admin
Admin

Messages : 109

http://zone-libre.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire soi-même sa peinture et son enduit naturel

Message  mims67 le Mer 24 Mar - 18:30

Alors ça : de la lazure à la bière !
ça va faire fureur près de chez moi, pour les chambres d'enfants !
avatar
mims67
Bandit des grands chemins
Bandit des grands chemins

Age : 49
Messages : 113

Revenir en haut Aller en bas

Re : faire soi-même sa peinture et son enduit écolo

Message  La Bonne Fée le Mer 24 Mar - 19:04


Vooouuiiiiiiii, faut commencer tôt pour être immunisé ensuite !!!!

Bigre, je vais rajouter dans les précautions d'emploi :
- lazure à la bière : ne pas boire ni lécher !!


Trève de plaisanterie (dès fois que quelqu'un te prenne au sérieux ! lol !) non bien sûr ça risque rien une lazure à la bière, même dans une chambre d'enfants ! L'alcool contenu dans la bière s'évapore bien sûr !! Mais si les gosses lèchent le pot de peinture, là j'y suis pour rien moi !!
avatar
La Bonne Fée
Bandit des grands chemins
Bandit des grands chemins

Age : 540
Messages : 160

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire soi-même sa peinture et son enduit naturel

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum