Sans-papier: quatre mois de grève, et maintenant?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sans-papier: quatre mois de grève, et maintenant?

Message  fee clochette le Mar 16 Mar - 2:06

AFP : Salariés sans papiers : fin de non-recevoir au ministère de l'Immigration

Salariés sans papiers : fin de non-recevoir au ministère de l'Immigration

PARIS, 12 mars 2010 (AFP) -
Le ministère de l'Immigration a opposé vendredi une fin de non-recevoir vendredi aux organisations patronales et syndicales qui se sont réunies le 3 mars pour débloquer la situation de salariés sans papiers, et indiqué qu'il ne changerait pas sa circulaire.
"Il n'y a pas de réunion envisagée sur le sujet", a fait savoir à l'AFP l'entourage du ministre Eric Besson.
"Si Mme de Menthon (la présidente du mouvement patronal Ethic) veut être reçue par Eric Besson, elle le sera. Quant aux syndicats ils ont été reçus à de nombreuses reprises ce qui a débouché sur la circulaire du 24 novembre qu'on ne changera pas", a-t-on ajouté de même source.

Depuis mi-octobre, environ 6.000 sans papiers, dont 1.500 intérimaires, se sont mis en grève pour exiger des critères clairs de régularisation par le travail, avec le soutien de onze syndicats ou associations, dont la CGT, CFDT, Unsa, Sud et la FSU. Une circulaire envoyée aux préfets le 24 novembre 2009 n'a pas mis fin au conflit.

Le 3 mars, plusieurs dirigeants patronaux (Ethic, Veolia Propreté, CGPME) se sont saisis du problème et ont examiné avec les syndicats un texte commun, rendu public en début de semaine, proposant des "conditions cumulatives de régularisation" pour les salariés étrangers ayant la preuve de leur activité salariée chez un ou plusieurs employeurs depuis au moins douze mois.
Les parties prenantes à la réunion ont demandé à rencontrer le ministre du Travail Xavier Darcos, qui a renvoyé sur le ministre de l'Immigration, qui à son tour, a sondé les organisations patronales.
"On a reçu des courriers de Veolia Propreté et de la CGPME qui sont limpides et se désolidarisent complètement du texte. La CGPME indique qu'elle ne cautionne au aucun cas le document et elle ne demande pas de rendez-vous", a déclaré vendredi l'entourage de M. Besson.
Le président de la CGPME, Jean-François Roubaud, a confirmé la participation de son organisation à une réunion de concertation le 3 mars.
"Pour autant, notre organisation ne cautionne en aucun cas le document que vous évoquez", a écrit M. Roubaud au ministre et "il n'est donc pas dans notre intention de parapher ce texte, simple base de travail qui ne reflète pas notre position".

Selon le texte de son courrier transmis par la CGPME et par le ministère à l'AFP, "laisser notamment entendre que le BTP, l'hôtellerie-restauration, le gardiennage, le nettoyage et le travail temporaire emploient des étrangers sans titre de séjour, et ce au nom d'une soi-disant "réalité économique" est une contre-vérité inacceptable".
"Il n'en reste pas moins qu'une difficulté existe pour certaines entreprises, heureusement peu nombreuses, qui brutalement découvrent qu'elles emploient, en toute bonne foi, des salariés s'étant fait embaucher sur la base de faux papiers", ajoute le président de la CGPME.

Dans un entretien à l'AFP, la vice-présidente de la CGPME Geneviève Roy a également indiqué que le texte examiné le 3 mars avec les syndicats était un "projet méritant encore négociation, en présence de l'Etat. "S'il y a une table-ronde, nous irons et j'espère que cela se fera", a-t-elle ajouté.
avatar
fee clochette
Voleur de sucettes
Voleur de sucettes

Messages : 2

Revenir en haut Aller en bas

Sans-Papiers : Hypocrisie du Patronat

Message  La Bonne Fée le Mar 16 Mar - 4:09

fee clochette a écrit:(...) "laisser notamment entendre que le BTP, l'hôtellerie-restauration, le gardiennage, le nettoyage et le travail temporaire emploient des étrangers sans titre de séjour, et ce au nom d'une soi-disant "réalité économique" est une contre-vérité inacceptable".
"Il n'en reste pas moins qu'une difficulté existe pour certaines entreprises, heureusement peu nombreuses, qui brutalement découvrent qu'elles emploient, en toute bonne foi, des salariés s'étant fait embaucher sur la base de faux papiers", ajoute le président de la CGPME.

Quelle bande d'hypocrites, de faux-culs, d'enc... !!
Alors qu'il y a quelques mois, c'était ces mêmes patrons qui nous expliquaient "être obligés" d'embaucher des sans-papiers parce que le secteur d'activité de leur entreprise est en "flux tendu" !!
Marre de négocier... un bon tribunal populaire oui... et zou...
avatar
La Bonne Fée
Bandit des grands chemins
Bandit des grands chemins

Age : 540
Messages : 160

Revenir en haut Aller en bas

Sans-papiers en galère

Message  Fifou Le Fou le Mar 16 Mar - 16:49

;fee clochette"
"Il n'en reste pas moins qu'une difficulté existe pour certaines entreprises, heureusement peu nombreuses, qui brutalement découvrent qu'elles emploient, en toute bonne foi, des salariés s'étant fait embaucher sur la base de faux papiers", ajoute le président de la CGPME.[/font">
[/quote]

c'est trop fort !! genre ils viennent de s'apercevoir qu'ils embauchent des sans pap' !!! pas doués les patrons français,on comprend mieux la crise !!
avatar
Fifou Le Fou
Brigand
Brigand

Messages : 83

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans-papier: quatre mois de grève, et maintenant?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum