Solidaires, Ecologistes et Libertaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Solidaires, Ecologistes et Libertaires

Message  Fifou Le Fou le Jeu 4 Mar - 1:56

Je rebalance ici un article que je trouve intéressant, y'a pas mal d'infos

Article paru dans Courant Alternatif, hors série n15 a écrit:
En Aveyron, sur les cendres de l’altermondialisme, des individus commencent à se rassembler autour d’une même idée de la liberté …

Le département d’Aveyron, et notamment sa partie sud, possède une grande histoire militante illustrée par la lutte victorieuse contre l’extension du camp militaire du Larzac dans les années 70, le démontage du Mac Donalds de Millau en 1999 et le rassemblement de 300 000 personnes en 2003 sur le Larzac, autour des valeurs de solidarité, de liberté et de respect de la nature.

Depuis cet événement, le milieu militant aveyronnais est en pleine déliquescence, frappé de plein fouet par l’évolution réformiste de la Confédération Paysanne, le fonctionnement féodal de la SCTL (1) et les
trahisons successives de José Bové (Bureaucratisation des Faucheurs Volontaires et abandon du collectif qui à organisé le Larzac 2003. Et, bien sur, ses multiples participations électives).

Cette lente agonie de l’altermondialisme local laisse peu à peu apparaître une mouvance libertaire diffuse dans le département. En effet, depuis deux ans, de petits groupes locaux essaiment un peu partout en Aveyron.

Dans le sud du département, nous sommes une poignée d’individus à avoir constitué un groupe anarchiste. « Solidaires, Ecologistes et Libertaires » n’est pas une « organisation » à proprement parler, il s’agit d’un réseau de jeunes (et de moins jeunes) luttant contre toutes les formes de domination, d’aliénation et de soumission telles que le patriarcat, le productivisme, le salariat, le système marchand… etc. Nous considérons qu’assumer la critique de l’Etat et du capitalisme en paroles peut parfois entraîner une confrontation physique et matérielle avec ces derniers.

Nous voulons œuvrer à l’édification d’une société débarrassée de toute forme d’intolérance, de domination et d’exploitation et basée sur la libre coopération entre individus, le respect de l’écosystème et la solidarité.

Nous éditons un journal local (« Et Alors ? »), animons un site internet (http://www.graindesel.fr.gd) et une émission sur Radio Larzac (2), participons aux luttes sociales et écologistes et organisons des débats et des conférences.
Le 29 août 2009, nous avons invité Thierry Lodé, chercheur au CNRS, qui nous à démontré lors d’une conférence l’incompatibilité de la biodiversité avec le capitalisme.
Le 28 novembre 2009, c’est l’économiste Patrick Mignard qui est venu à Millau sur le thème « fin de la crise ou crise sans fin ? ».
Enfin, le 5 mars 2010, ce sera Léon de Mattis, auteur du livre « Mort à la Démocratie » qui viendra débattre avec nous (3).

Afin d’œuvrer à la convergence des luttes anti-productivistes et anti-capitalistes, nous avons participé, en août 2008, à Miremont (Auvergne), à la création du Front de l’Ecologie Radicale. Ce rassemblement était censé être un front de lutte constituant un véritable pôle de radicalité déconnecté de toute velléité électoraliste.

Malheureusement, l’évolution de ce mouvement prend une tournure de plus en réformiste sous l’influence croissante de la « gauche » des Verts, de militants du Parti de Gauche (le parti de Mélenchon) et les renoncements des Objecteurs de Croissance, incarnés par leur participation aux élections européennes sur les listes « Europe-Décroissance » et l’abandon de leurs principes idéologiques (ils étaient pour l‘abolition de la monnaie, l’autogestion et anti-électoralistes).

Nous retrouvant être la seule composante de ce mouvement à être anti-autoritaire, anti-productiviste et anti-capitaliste, nous avons constaté l’inutilité de participer à un Front de l’Ecologie Radicale qui n’en a plus que le nom et avons donc décidé de ne plus en être membres.

En Aveyron, « Solidaires, Ecologistes et Libertaires » continue à œuvrer à la convergence des luttes et des alternatives : nous avons prévu d’organiser un grand événement libertaire pendant l’été 2010 ou l’été 2011. Une affaire à suivre !

Fabien Bon

1 : SCTL : Société Civile des Terres du Larzac, organisme autrefois chargé de gérer les terres collectives du Larzac dans un esprit altermondialiste. Attribue aujourd’hui les terres collectives selon le bon vouloir de petits chefs locaux, amis du « seigneur » Bové.
2 : « Zone Libre » émission punk/rock et libertaire, tous les vendredis à 13h13 sur Radio Larzac (87.8 à Millau).
3 : Le vendredi 5 mars à 20h30 à la librairie alternative Plume(s) à Millau (16 rue St Martin).

Voila
avatar
Fifou Le Fou
Brigand
Brigand

Messages : 83

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum