Eoliennes, panneaux solaires, géothermie... qu'est-ce que c'est?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Eoliennes, panneaux solaires, géothermie... qu'est-ce que c'est?!

Message  AhCaSuffit le Lun 1 Mar - 11:01

Eoliennes - Panneaux photovoltaïques (solaires) - Géothermie - Barrages/Moulins à eau - Nucléaires - Les défis d'un avenir écolo : lexique et réflexions...

Les éoliennes : Grandes structures verticales genre "moulin géant" pour produire de l'énergie en brassant du vent... le rêve quoi
Sauf que le rêve n'en est pas totalement un...
A noter : Il faut savoir qu'une éolienne est productive lorsqu'elle tourne, mais, bien sûr, elle ne produit pas d'énergie lorsqu'elle ne tourne pas : du coup, ce sont les installations classiques (et polluantes) qui prennent le relais lorsque l'éolienne est au chômage technique faute de vent.
Et là, ça pollue nettement plus bien sûr... enfin, plus que si l'éolienne tournait!
En soi c'est pas si grave me direz-vous, sauf lorsqu'on sait que les énergies renouvelables sont devenues un "business", et comme dans tout business y'a des gens peu scrupuleux, qui n'hésitent pas à vendre et installer des éoliennes là où y'a pas de vent (ou trop peu). Beaucoup de communes et de propriétaires se font avoir! Résultat : des sommes folles gâchées, un paysage parfois défiguré, et tout ça pour qu'au final l'énergie soit quand même produite par une centrale thermique ou nucléaire... tsss...
Autre problème que posent parfois les éoliennes : elles font peur aux zozios!
Certains oiseaux, notamment des migrateurs, sont effrayés par les éoliennes (comme un épouvantail format géant!) et détournent dangereusement leur parcours de migration, ou sont obligés de changer de lieu de nidification, de chasse...
Pour une éolienne utile ! Elle doit être installée dans une zone où il y a beaucoup et/ou régulièrement du vent, dans une zone qui ne défigure pas un site écologique ou un éco-système unique, et en-dehors d'une zone vitale pour les oiseaux (locaux ou migrateurs) ou certains animaux/végétaux (qui pourraient mourir pendant le chantier des travaux de l'éolienne par exemple).
Certes, ça laisse pas beaucoup d'endroits disponibles! Mais le but n'est pas d'installer des éoliennes partout : AUCUNE énergie renouvelable UNIQUE ne peut remplacer le nucléaire et les autres systèmes polluants actuels. Alors c'est pas si grave s'il y a peu d'éoliennes, du moment qu'elles sont bien installées : car c'est LA MULTITUDE des énergies renouvelables et leur installation/gestion intelligente qui est la solution! Le peu d’éoliennes bien installées fournira l’énergie suffisante pour alimenter tout ou partie de la population locale, et c’est toujours ça de gagné

Les panneaux photo-voltaïques (panneaux solaires) : Utilisent les particules lumineuses (les photons) pour les transformer en électricité.
Bien pensé! Car a priori, à moins de se prendre une météorite en pleine tronche ou d'un cataclysme nucléaire majeur, on est à peu près sûrs que demain, le soleil se lèvera!
Il y a encore quelques années, les panneaux étaient très "gourmands" en énergie solaire, et il fallait vraiment un grand taux d'ensoleillement pour que les panneaux solaires soient vraiment utiles. Aujourd'hui, la recherche a beaucoup progressé et on obtient de bonnes productivités d'énergie même avec un ensoleillement moyen.
A noter : Tout n'est pas parfait malheureusement au pays du panneau solaire.
Premièrement, les matériaux et la production de ces panneaux peuvent s'avérer très polluants, sans parler de leur recyclage lorsqu'ils sont cassés ou trop vieux... Il faut donc imposer une traçabilité des installations, et que les industriels qui fabriquent ces panneaux prennent aussi en charge leur récupération, leur recyclage et leur destruction, le tout en polluant le moins possible.
Deuxièmement, comme les éoliennes, les panneaux solaires peuvent énormément déranger les oiseaux, notamment les migrateurs. Les panneaux, qui sont trop brillants, éblouissent les oiseaux et ils chutent, se fracassent contre un obstacle, se prennent et s'électrocutent dans des lignes à haute-tension etc... Il y a un moyen "simple" de l'éviter : que les industriels rendent les panneaux solaires moins brillants. Certains s'attèlent déjà à la tâche

Géothermie : Utiliser la chaleur du centre de la Terre... un peu plus et on se croirait dans un Jules Verne! Il s'agit d'aller "puiser" assez profondément dans le sol la température (agréable et quasi-constante) pour chauffer son habitation, voire des immeubles entiers.
Avantage : comme la température est constante à cette profondeur, on bénéficie de la chaleur en hiver et de douce fraicheur en été...
Inconvénients :
- tous les terrains ne s'y prêtent pas (poches de gaz, roches très dures, oléoducs/gazoducs/câbles électriques, voire métro etc... qui passent dans le sous-sol et empêchent les travaux),
- et il faut penser à coupler la géothermie avec un système qui stock la chaleur en été (par exemple sur le toit, avec un panneau solaire) et la "renvoie" dans la terre via un réseau en profondeur : sinon, on risque de "vider" la réserve de chaleur naturelle en profondeur, et ainsi de "refroidir" la terre... A terme, ça rend notre système géothermique inutile (puisque la température en profondeur a trop baissé) et ça peut avoir de grosses conséquences sur la faune et la flore locales. C'est pas le but recherché!

Barrages/Moulins à eau : Utiliser le courant de l'eau pour produire de l'énergie, ça date pas d'hier! Et c'est une bonne source d'énergie renouvelable, à condition de ne pas faire les installations n'importe où : pas sur un barrage de castors, pas dans une zone vitale pour les animaux du coin etc...

Nucléaire : La fameuse "énergie sans CO²" ha ha! L'industrie du nucléaire change de politique de comm' : le terme "nucléaire" a mauvaise réputation... mais le terme "sans CO²" ça fait écolo! So green le nucléaire?!
Oui c'est vrai, le nucléaire n'émet pas de gaz à effet de serre... De là à dire qu'il ne pollue pas, la blague!
Un déchet nucléaire vit et émet des radiations radioactives des centaines voire des milliers d'années après avoir été utilisé, on ne sait pas les rendre inoffensifs ni les détruire, on sait juste : les stocker, en laissant ça aux générations futures comme cadeau de bienvenue.
D'autre part, il ne faut pas oublier que l'industrie du nucléaire (militaire et civile) est un business, un très très gros business même! Alors sans tomber dans la parano, il ne faut pas nous prendre pour des idiots non plus! Récupérer, transporter, enterrer ou stocker les déchets nucléaires coûte très cher. Alors évidemment, certains dans le business sont moins regardants que d'autres et envoient leurs déchets dans les mers, les rivières, les terres, ou carrément dans des décharges à ciel ouvert : de préférence en Inde et en Afrique bien sûr, loin des riches occidentaux de l'industrie nucléaire...
Le nucléaire? A des fins médicales oui, en étant utilisé avec de grandes précautions! Sinon, non merci faudra apprendre à s'en passer et à le remplacer!

"Houston, on a un problème!"
Pour une humanité la plus bio et écolo possible, si on ne veut que du naturel pour tous et toutes (nourriture, vêtements, cosmétiques, énergie, habitats...) y'a pas assez de place!
Bah oui, être écolo, contrairement aux productions industrielles (poules, cochons, élevés en batterie, rendement des terrains agricoles à plein régime à grands renforts d‘insecticides et engrais chimiques etc...), ça prend de la place :
- Que chacun aie un jardin pour cultiver ses propres légumes, voire dispose de son propre bétail ou basse-cour, ça prend plus de place que deux tours HLM et un supermarché...
- Il faudra nourrir tout le monde : une agriculture "bio", c'est moins d'insecticides donc plus de pertes, il faut donc une surface plus grande pour obtenir la même récolte qu'en agriculture classique.
- Et il faudra encore étendre les terres cultivables (au détriment des autres éco-systèmes?!), cette fois-ci pour satisfaire la demande en produits cosmétiques et hygiéniques bio : extraits naturels, base lavante végétale, molécules végétales...
- Et il faudra aussi d'autres champs encore, pour les textiles (vêtements, cordages, filets, isolant en fibres naturelles). Et encore d'autres, pour les colorants naturels.
- Et pour remplacer le béton par du bois et de la pierre, il faudra aussi des masses de pépinières et de carrières...

Bref, la place manque. Et ceux qui prétendent le contraire mentent. Si on prenait toutes les surfaces dont nous avons "besoin", ça signifierait que presque tous les autres éco-systèmes ont disparu... Pas très écolo tout ça!
Il va donc falloir sérieusement cogiter pour trouver des solutions, et qui ne conviennent pas qu'aux êtres humains...!
avatar
AhCaSuffit
Modo de l'Extrême
Modo de l'Extrême

Messages : 60

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum