Merdiaques.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Merdiaques.

Message  Santag le Mar 1 Juin - 18:02

diablotin
COUP DE GUEULE !

... Des pirates... De l'Indignation... l'Etat Israélien a le Monde à dos (?)... C'est une honte pour l'humanité... J'en passe et des meilleures...
L'ensemble des merdiaques, du Figaro à la presse gratuite y compris, "crache sur l'état Israélien".
Mais ces pisses-copies ne se servent du sujet que comme d'un fait divers, salauds de complices !
Dans huit jours, plus aucun de ces torchons et "journaux télés" ainsi que ceux de l'information "Internet" ne parlerons de ces assassinats... fini,
terminé !
Ce n'est même plus une histoire de politique, c'est juste une histoire de fric, faire du fric avec le sang des autres.
Le pire de l'histoire : les clones lisent et regardent "l'information" des merdiaques.
MEDIAS PARTOUT INFOS NULLE PART !
Santag.

Santag
Brigand
Brigand

Age : 67
Messages : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Merdiaques.

Message  La Bonne Fée le Mer 2 Juin - 16:31

"Médias Partout, Info nulle part" ça c'est clair...
Ca me rappelle un débat quelque peu houleux que j'avais eu avec un réfugié d''Europe de l'Est, qui manifestement avait beaucoup beaucoup souffert du communisme "made in URSS".

En gros, le mec nous gueulait dessus parce qu'il ne comprenait pas pourquoi nous, les français, les européens, on faisait grève, on faisait des manifs, on gueulait contre le gouvernement et le capitalisme etc...
Pour lui c'était clair et net : le communisme, la gauche, c'était "le mal" donc en parallèle, le capitalisme et la droite c'était "le bien", à savoir "la liberté"...
Mouais...

Pour lui, la France c'était 1000 fois mieux que son pays d'origine, donc on avait pas à se plaindre : la plupart d'entre nous ont des toits sur la tête (même si on galère à le payer ce toit), ne meurent pas de faim et peuvent aller à l'hôpital en cas d'urgence, et on a (d'après lui toujours) la fameuse "liberté de la presse" et "liberté d'information" !

Je lui dis que non, c'est faux : il y a une avalanche d'infos, mais de fausses ou petites infos, les vraies questions et infos n'apparaissent pas dans les médias (ou de manière tellement sporadique que c'est inefficace, ou pire encore : même quand de gros scandales sortent, "le peuple" ne réagit même pas...).
Il me répond que si : la presse est forcément libre, au regard du nombre de revues, magazines, journaux, chaines de télé... il me dit que là où il habitait il n'y avait qu'un ou deux journaux et chaine de télé/radio, toutes appartenant à l'Etat.
Je lui répond qu'ici c'est pareil : il y a plein de journaux, mais tous appartiennent à deux ou trois riches propriétaires amis du pouvoir et de l'Etat ! Et je lui dis aussi qu'il n'y a aucune différence entre un seul journal qui donne des infos filtrées et 1000 journaux qui ne parlent pas d'infos ou donnent aussi des infos filtrées...

De nos jours c'est clair que les dictatures ont changé de stratégie : la censure et le contrôle pur et simple, ça a pas une bonne image... il vaut mieux occuper l'esprit du peuple à autre chose en permanence, de sorte qu'il ne réfléchisse pas trop et aie l'impression d'être libre (j'achète Voici ou Gala ? Quelle liberté !) : on l'occupe au boulot avec des cadences infernales, on l'occupe avec toute la paperasse (factures, impôts, sécurité sociale, mutuelle, banque, assurances diverses, allocations, dossiers divers...), on l'occupe avec les gosses à aller chercher/ramener quelque part (école, copain, voisin, grands-parents, ex-conjoint, cours de soutien, de boxe, de danse, de foot, de skate etc), et on le bombarde d'infos qui se suivent MAIS ne se ressemblent pas, pour ne pas donner le temps au cerveau d'intégrer l'information et d'y réagir :

combien de fois ai-je vu dans le journal télé (et dans la presse) une information "chaude" (par exemple une expertise qui remet en question la version des policiers dans une affaire de "bavure" policière, ou un camion citerne de 60 000 litres rempli de produits chimiques qui s'est renversé sur une autoroute et a pollué la rivière qui passait juste en-dessous sur des centaines de kilomètres, ou une manif ou une grève) être immédiatement suivie d'un fait divers anodin qui n'a aucun rapport avec le précédent sujet, ou être suivie de la page des sports ?

Pire, parfois les "infos chaudes" se succèdent, de sorte que le cerveau, sur-stimulé, n'intègre au final aucune information ou presque. Et les médias et le pouvoir, ce faisant, gardent une bonne image (comprenez : ils n'ont pas une image de censeurs, de dictateurs) et une "bonne réputation" : les infos, ils les donnent, regardez !


Alors oui, ils les donnent (pas toutes, mais ils en donnent) les infos, mais ils en balancent tellement tellement tellement....!
Avec en plein milieu des trucs qui ont rien à voir (genre l'autre jour sur iTélé ça parlait des émeutes en Grèce, et puis sans transition ils te parlent d'une star qui a déambulé dans la rue en provoquant un rassemblement de fans (ouais super ! et alors ?? qu'est-ce ce que ça fout là comme info ??!) je sais pas où, puis la Bourse, la "crise", et re-sans transition, la sortie de l'iPad, et ça enchaine comme ça... si tu lis les bandeaux qui défilent en permanence en-dessous, c'est pire !!!!!) du coup des infos l'Etat et les médias nous en donnent, mais ils nous les donnent d'une telle manière qu'elles n'engendrent aucune réflexion, aucune émotion durable, aucune réaction réelle, encore moins un engagement ou un investissement quelconque.


Moi les journaux je les regarde, mais pas pour y trouver des infos : plutôt pour surveiller la propagande de l'ennemi Et je vous assure qu'analyser la structure d'un JT c'est instructif..!

Brefun malheur et une info chasse l'autre, même pour nous les militant-e-s :
y'a les palestiniens, mais aussi les sans-papiers, les sdf, les maltraitances à l'hôpital, en prison et dans les maisons de retraite, les vieux, les handicapés, les prisonniers, les travailleurs précaires, les licenciés, les chômeurs, la destruction des services publiques, de l'école, de l'hôpital, de la sécu (déremboursements, franchises), des retraites, de l'énergie, y'a tous les problèmes de pollution, d'écologie et de modes de production et de consommation, y'a les exactions des industries pharmaceutiques (prisonniers ou pauvres utilisés comme cobayes, expérimentation animale inutile, recherche du profit maximum au détriment des malades, maladies "orphelines" car trop peu rentables, stocks de vaccins inutilisés en Occident pendant que l'Afrique, l'Amérique du Sud et l'Inde crèvent sans soins etc), des industries agro-alimentaires (ogm, monsanto, grippe porcine, farines animales ayant contaminé des humains (et animaux) au prion, grippe aviaire, recours à la "thrombine" et autres dégueulasseries potentiellement très dangereuses etc), des industries tout court, y'a le danger du nucléaire, la peine de mort et les tortures dans le monde, les prisonniers politiques, les excisions, les fachos-catho-islamo-judéo-libéralo-pètes-couilles et autres tarés, les guerres, le sexisme, le développement des technologies et idéologies sécuritaires, la faim dans le monde, la surpopulation mondiale etc etc


C'est sûr qu'il faut se lever de bonne heure (voire ne jamais dormir) pour être sur tous les fronts...!
Pourtant tout a les mêmes origines : le fric, la loi du marché et la loi du plus fort. Les banques, les religions, les Etats, les frontières. On connait "les racines du mal"
Suffit de trouver de bons jardiniers pour couper tout ça !!!
avatar
La Bonne Fée
Bandit des grands chemins
Bandit des grands chemins

Age : 540
Messages : 160

Revenir en haut Aller en bas

Re: Merdiaques.

Message  mims67 le Sam 5 Juin - 10:03

Comme quoi tout est relatif...
Eh oui, on n'est pas si mal en France (enfin, vous, moi je me suis expatriée) quand on regarde d'autres pays...
Ca n'empêche pas de se battre pour faire avancer encore les choses, hein...mais on relativise...
avatar
mims67
Bandit des grands chemins
Bandit des grands chemins

Age : 49
Messages : 113

Revenir en haut Aller en bas

Re: Merdiaques.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum